La géobiologie du 21ème siècle

Le siècle dernier à vu naître deux approches de la géobiologie, celle qui est basé sur l’utilisation du pendule, d’antennes ou de baguettes, puis celle qui est basée sur le ressenti et la bioénergétique. Ces deux approches ont leur chef de file, les uns sont les pratiens (leur chef de file est Georges Prat), les autres sont les cardinesi (leur chef de file est Stéphane Cardinaux). Si votre lecture ne s’arrête pas à cet endroit-ci, c’est que vous êtes en mesure de dépasser ce clivage qui trouve sa source au siècle dernier.

En ce qui me concerne, j’ai commencé mon apprentissage avec un pendule et des baguettes. Cela ne m’a pas du tout réussi. Mon ressenti par contre m’a permis de me passer de tout accessoire pour capter les phénomènes géobiologiques de manière fiable. Est-ce une raison de dédaigner les personnes qui ont un ressenti moindre ? Absolument pas. J’ai rencontre de nombreuses personnes, à l’oeuvre au pendule, faisant un travail remarquable, impensable à faire au ressenti. Je pense de plus en plus que les deux approches ou écoles sont complémentaires et que c’est de cette complémentarité qu’émergera la nouvelle géobiologie.

géobiologie 21è siècle

Dans le monde des pratiens, il existe une considération sur le taux vibratoire d’un lieu, ainsi que la couleur vibratoire. Chez les cardinesi, on va mesurer l’expansion ou la rétraction du biochamp ainsi que le décalage du plan de symétrie vertical. Tout va bien jusqu’ici.

Les cardinesi peuvent parfois penser que le système de mesure basé sur les paramètres bioénergétiques et supérieur. Face à ce parti pris, je voudrais opposer l’argument que dans certaines situations, la couleur vibratoire donne un meilleur reflet de la situation que le décalage du plan de symétrie vertical. Or, la détermination de la couleur vibratoire peut être extrêmement utile quand il s’agit de problématiques de pollution électrique. Par exemple, vous allumez devant vous une ampoule économique (LED ou tube fluorescent compact) non-compensée. Autour de l’ampoule, vous trouverez une zone en forme de sphère ovoïde de plus d’un mètre de diamètre. Lorsque vous travaillez au ressenti, cette sphère vous décale simplement. Lorsque vous mesurez la couleur vibration, vous avez du vert électrique. En l’occurrence, l’information obtenue par radiesthésie est beaucoup plus précise.

Aujourd’hui, bien campé dans le 21è siècle, et pour sortir du sectarisme, je prône la complémentarité. J’invite donc tous les pratiens à considérer que les cardinesi ont plein de choses à leur apprendre, et réciproquement. D’ailleurs, il ne s’agit pas de savoir qui a raison, ça c’est une guerre totalement inutile, voire absurde. La géobiologie ne vise finalement qu’un but: améliorer l’harmonie entre l’homme et son environnement subtil. Une bonne relation avec le lieu, la terre et le ciel va à son tour se répercuter sur la santé, le bien-être, la capacité à évoluer. Bien sûr que même cette définition est sujet à discussion. Si vous en avez une autre, elle est bienvenue dans les commentaires ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *